•  “NON” à la  Servitude Involontaire  et  “OUI” à   L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles La journée internationale Lire La Suite...
  • La liberte de la Presse: Un combat permanent

    La liberte de la Presse: Un combat permanent

    {rokcomments}À l'heure où l'UNESCO, les Nations Unies, les associations professionnelles des médias, ainsi que le Lire La Suite...
  • Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    C’est le ministre de la défense en personne qui nous a annoncé que, notre ami Lire La Suite...
  • SAGA Bah Oury-UFDG

    SAGA Bah Oury-UFDG

    En quelques mots, voici les derniers échanges entre l’UFDG et Bah Oury. UFDG à Bah Lire La Suite...
  •  Chronique d'une victoire

     Chronique d'une victoire

    La journée internationale de la femme, officialisée en 1977 par les Nations Unies, est là Lire La Suite...
  • Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT) Chères Guinéennes et Guinéens, Chers compatriotes, Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

LES JOURNEES DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE « ENTRE MER ET TERRE »

Les Journées de la recherche scientifique en Guinée, qui se déroulent du 3 au 6 décembre 2008 au Centre culturel franco-guinéen (CCFG) de Conakry, sont une illustration de la bonne santé de la coopération franco-guinéenne.

En effet, on peut estimer que, depuis 1986, la France a apporté un soutien à la recherche agronomique, halieutique et zootechnique guinéenne de l'ordre de 14millions d'euros, c'est à dire près de 90 milliards de francs guinéens. Cette aide a consisté en des projets de coopération (4,6 M euros), des bourses de formation (1 M euros), de l'assistance technique (5 M euros) et des contributions du CIRAD et de l'IRD (3 M euros).
 
Le renforcement de la recherche guinéenne doit permettre à la Guinée de relever les grands défis auxquels elle est confrontée : sécurité alimentaire, préservation de l?environnement, valorisation des ressources naturelles.
 
La participation aux Journées de la recherche guinéenne des principaux acteurs de la recherche, des universitaires, des décideurs politiques, des partenaires au développement, des bénéficiaires de la recherche et du grand public est un gage de la réussite de cet important événement.
Jean François Bonet

Google Ads