• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Semafo halts Guinea gold plant, evacuates expats

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Semafo halts Guinea gold plant, evacuates expats

(Audio available further in this article)

CONAKRY (Reuters) - Canada-based gold miner Semafo said on Monday it had halted operations at its Kiniero gold-processing plant in Guinea and evacuated its expatriate workers after violent protests by locals over jobs.

"All operations at the plant have stopped for the moment, there is nobody on site," Semafo spokesman Haphy Fofana said. "The dozen expatriates working for Semafo spent last night in Kankan before being evacuated to Bamako (Mali)."

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art1912.mp3{/play}

He said that locals seeking jobs at the Kiniero gold mine, about 500 km (300 miles) from the capital Conakry, had protested for three days and then attacked the homes of foreign workers, damaging the buildings.

"This caused a panic," he said.

A senior official at the West African state's Mines Ministry said a government delegation had been sent to Kiniero to help resolve the problem.

Quebec-based Semafo produces some 20,000 ounces of gold from the Kiniero mine each year. Semafo also operates gold mines in Burkina Faso and Niger. Guinea accounts for only a small portion of Semafo's annual gold output, which topped 260,000 ounces in 2010.

"At this time, we do not (have) knowledge of when (Guinea) operations will come back in full force," said Sofia St. Laurent, a spokeswoman for the company in Quebec.

"Management remains confident that we will be able to meet our annual production guidance," she said.

Semafo shares were down nearly 3 percent at C$9.53 in afternoon trading on the Toronto Stock Exchange on Monday.

Guinea is the world's top exporter of the aluminum ore bauxite, but is also seeking to boost investment in its iron ore and gold reserves.

By Saliou Samb.

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA