• Les obsèques d’Aboubacar Sidiki Condé dit « La Théo »‏, prévues vendredi 29 août à Conakry

    Les obsèques d’Aboubacar Sidiki Condé dit « La Théo »‏, prévues vendredi 29 août à Conakry Les familles Condé, Konaté, Diallo, Diakité, Read More
  • Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été soutenu ? »

    Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été Read More
  • Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire

    Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire Dans le cadre de l’application de l’urgence sanitaire, le poste de contrôle Read More
  • Rapport de la situation épidemiologique

    Rapport de la situation épidemiologique Pour la journée du 22 août 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: -14 Read More
  • Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola

    Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola On note actuellement une nette augmentation à Macenta en Guinée Forestière.Une situation qui inquiète Read More
  • URGENCE SANITAIRE : DECLARATION

    URGENCE SANITAIRE : DECLARATIONNotre pays est confronté à une épidémie à virus Ebola depuis le début de cette année.Face à cette Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Guinea adopts new mining code boosting state share

(Audio available further in this article)

CONAKRY (Reuters) - Guinea's parliament adopted a new mining code that more than doubles the share the West African state can take in mining projects to 35 percent and toughens procedures for acquiring development permits, the government said on Saturday.The changes, detailed in a February draft of the code published by Reuters in April, are aimed at boosting the country's share of its vast minerals wealth while providing clarity on the country's laws to investors.

(To listen to this article, click on the player below)

{play}media/mp3/art1892.mp3{/play}

But mining companies lobbied hard against the changes arguing they would undercut their profitability and lead to reduced investment.

"The National Transitional Council (Guinea's interim parliament) made these changes in the interests of the country," Mines Minister Mohamed Lamine Fofana said in a radio broadcast on Saturday. "The new mining code will allow future investors in Guinea to work in transparency."

An NTC official said the code had been adopted unanimously by lawmakers on Friday.

Guinea is the world's top exporter of the aluminum ore bauxite and holds some of the world's biggest unexploited reserves of iron ore that have drawn billions of dollars in planned investment from miner Rio Tinto and Vale.

The West African country held its first free elections since independence in late 2010, ending nearly two years of junta rule that were punctuated by a stadium massacre and widespread reports of corruption.

The new code would give the Guinean state a free 15 percent of mining projects along with the option to purchase an additional 20 percent, bringing total potential share in projects to 35 percent.

That more than doubles the 15 percent share stipulated by the old mining code written in the 1990s, and has drawn protests from mining companies that argue it will cut into their revenues without reducing capital outlay.

The code also toughens up procedures for companies seeking to get a mining permit, requiring them to complete a feasibility study and environmental and social impact studies beforehand.

By Saliou Samb.

 

Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



Economie

Conakry : Installation du Conseil Supérieur de la Magistrature

Taxée souvent de justice du rabais ou de corrompue, la justice guinéenne pourrait, avec l’installation du conseil supérieur de la magistrature se faire de la place au soleil.
C’est devant une pléiade d’invités membres d’institutions nationales et internationales, de ministres, de diplomates.

Lire La Suite



Social

Telimelé : Ebola est là.

Pont TelimeleDepuis le 20 mai dernier, la  maladie tant redoutée et qu’on disait presque vaincue a fait son apparition dans la préfecture de Télimelé, particulièrement dans le village de Sogoroya, sous préfecture de Sarékaly.
Une femme venue de Conakry et en séjour dans la dite localité y aurait apporté  la maladie, suite à quoi trois personnes en décèderont dont la porteuse.
Interrogé sur la question, l’honorable Dian Bailo Diallo, député uninominal de Télimelé a tenu à rassurer les populations concernées et l’ensemble des ressortissants de la dite préfecture, des dispositions urgentes prises par le Ministre de la santé et ses partenaires traditionnels.

Lire La Suite

AudioNow