• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

More than 1,200 cattle killed in Guinea clash between 2 major ethnic groups, residents say

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
More than 1,200 cattle killed in Guinea clash between 2 major ethnic groups, residents say

(Audio available furthe in this article)

CONAKRY, Guinea — Residents of the village of Thiakoro in southeastern Guinea say at least 1,200 cattle were killed in an ethnic dispute in the West African nation.

Resident Emmanuel Dabo said an argument broke out last Friday between residents and herders. The Malinke residents told the Peul herders to leave the village, saying the cattle were harming their fields. The herders refused.

(To listen to this article, click on the player below)

{play}media/mp3/art1811.mp3{/play}

Dabo says the Malinke on Saturday set on the cattle with hunting rifles, machetes and bottles of gasoline, killing at least 1,200. He says killings were still continuing this week.

The Malinke and the Peul are the country’s two largest ethnicities, and they clashed violently during last year’s presidential election, which was won by a Malinke politician.

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA