• Les obsèques d’Aboubacar Sidiki Condé dit « La Théo »‏, prévues vendredi 29 août à Conakry

    Les obsèques d’Aboubacar Sidiki Condé dit « La Théo »‏, prévues vendredi 29 août à Conakry Les familles Condé, Konaté, Diallo, Diakité, Read More
  • Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été soutenu ? »

    Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été Read More
  • Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire

    Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire Dans le cadre de l’application de l’urgence sanitaire, le poste de contrôle Read More
  • Rapport de la situation épidemiologique

    Rapport de la situation épidemiologique Pour la journée du 22 août 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: -14 Read More
  • Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola

    Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola On note actuellement une nette augmentation à Macenta en Guinée Forestière.Une situation qui inquiète Read More
  • URGENCE SANITAIRE : DECLARATION

    URGENCE SANITAIRE : DECLARATIONNotre pays est confronté à une épidémie à virus Ebola depuis le début de cette année.Face à cette Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Guinea election body fails to set new poll date

(You can listen to this article by clicking on the player further in the article)

CONAKRY, Sept 16 (Reuters) - Guinea's electoral commission failed to meet on Thursday to set a date for a presidential election run -off, casting doubt on the country's bid to return to civilian rule.
The commission had on Wednesday postponed the election which had been scheduled for Sept. 19. It said it would meet on Thursday to set a date.

click on the player below to listen to the article

{play}media/mp3/art1351.mp3{/play}

"The meeting which was to have taken place today (Thursday) did not happen," said CENI official Foumba Kouroumba. "It has been postponed without a new date fixed."

Analysts have said a successful election in Guinea, seen as a linchpin of stability in a region scarred by three civil wars, is key to billions of dollars in planned mining investments and could draw a line under decades of authoritarian rule since its independence from France in 1958.

Street battles killed one person and injured 50 this week as rival political camps traded accusations of attempted vote-rigging, while turmoil within the election body itself had made a delay to Sunday's poll look increasingly inevitable.

Election officials in the world's biggest bauxite exporter gave no reasons for the postponement of Thursday's meeting.

On Wednesday, they blamed the election delay on a lack of necessary voting equipment and said it could take up to two weeks for arrangements to be in place.

Favourite and former prime minister Cellou Dalein Diallo's camp had insisted the run-off must take place on time, while his rival Alpha Conde says several conditions must be met before a fair poll can be held.

Conde scored 18.25 percent in the first round in June, while Diallo took 43.69 percent, short of the majority needed for victory.

Conde and Diallo come from Guinea's two largest ethnic groups, the Malinke and Peul respectively, and there is a risk that clashes between the two could unsettle fragile neighbours such as Liberia and Sierra Leone with similar ethnic mixes.

(Reporting by Saliou Samb; Writing by Daniel Magnowski; Editing by Diana Abdallah)

Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



Economie

Conakry : Installation du Conseil Supérieur de la Magistrature

Taxée souvent de justice du rabais ou de corrompue, la justice guinéenne pourrait, avec l’installation du conseil supérieur de la magistrature se faire de la place au soleil.
C’est devant une pléiade d’invités membres d’institutions nationales et internationales, de ministres, de diplomates.

Lire La Suite



Social

Telimelé : Ebola est là.

Pont TelimeleDepuis le 20 mai dernier, la  maladie tant redoutée et qu’on disait presque vaincue a fait son apparition dans la préfecture de Télimelé, particulièrement dans le village de Sogoroya, sous préfecture de Sarékaly.
Une femme venue de Conakry et en séjour dans la dite localité y aurait apporté  la maladie, suite à quoi trois personnes en décèderont dont la porteuse.
Interrogé sur la question, l’honorable Dian Bailo Diallo, député uninominal de Télimelé a tenu à rassurer les populations concernées et l’ensemble des ressortissants de la dite préfecture, des dispositions urgentes prises par le Ministre de la santé et ses partenaires traditionnels.

Lire La Suite

AudioNow