• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Candidates Open Campaigning for Presidential Run-Off

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Candidates Open Campaigning for Presidential Run-Off.

(Voice available further in the article)

Campaigning for the second round of elections kicked off in Guinea on Sunday, with Cellou Dalein Diallo running against veteran opposition leader Alpha Condé. Diallo won over 40 per cent of the first-round ballot in June, which was marred by multiple accusations of fraud.
Despite tensions over the election process, both candidates signed an agreement on Friday commiting themselves to a peaceful political campaign ahead of the vote on 19 September.

 

To listen, click on the player below

{play}media/mp3/art1306.mp3{/play}

In Conakry, correspondent Karim Kamara says the campaigning has got off to a steady start.
Diallo, who flew back to Guinea from Burkina Faso on Saturday, has appealed to his supporters to respect their rivals and protect the electoral process, Kamara says.
Diallo's supporters have taken to the streets, he reports, but so far there have been no incidents of violence.

But with Condé returning to Guinea on Monday, it is not clear what will happen when the two camps meet, Kamara says.

The candidates

Cellou Dalein Diallo, 58, was prime minister several times under General Lansana Konté, who ruled for 24 years after coming to power in a military coup in 1984; he is a member of the Fulani ethnic group; his strongholds are middle-Guinea and the capital, Conakry.
Alpha Condé, 73, is a third-time candidate who has opposed all three heads of state since independence, spending two and a half years in jail under Konté and sentenced to death in absentia by first president Ahmed Sekou Touré in 1970; he is a member of the Malinké ethnic group; his stronghold is Upper Guinea.
Source R F I.

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA