• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

LES JOURNEES DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

LES JOURNEES DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE « ENTRE MER ET TERRE »

Les Journées de la recherche scientifique en Guinée, qui se déroulent du 3 au 6 décembre 2008 au Centre culturel franco-guinéen (CCFG) de Conakry, sont une illustration de la bonne santé de la coopération franco-guinéenne.

En effet, on peut estimer que, depuis 1986, la France a apporté un soutien à la recherche agronomique, halieutique et zootechnique guinéenne de l'ordre de 14millions d'euros, c'est à dire près de 90 milliards de francs guinéens. Cette aide a consisté en des projets de coopération (4,6 M euros), des bourses de formation (1 M euros), de l'assistance technique (5 M euros) et des contributions du CIRAD et de l'IRD (3 M euros).
 
Le renforcement de la recherche guinéenne doit permettre à la Guinée de relever les grands défis auxquels elle est confrontée : sécurité alimentaire, préservation de l?environnement, valorisation des ressources naturelles.
 
La participation aux Journées de la recherche guinéenne des principaux acteurs de la recherche, des universitaires, des décideurs politiques, des partenaires au développement, des bénéficiaires de la recherche et du grand public est un gage de la réussite de cet important événement.
Jean François Bonet

Exclusif

Bah Oury: Pourquoi Alpha CONDE ne souhaite pas la présence de militaires français

« Le désastre actuel commande que toutes les forces vives de la nation revoient leur attitude vis-à-vis d’un régime qui inexorablement conduit toute la nation au chaos. La lutte contre Ebola exige constance dans l’effort, une solide volonté politique, une gestion rigoureuse des ressources allouées pour servir exclusivement les populations sinistrées et un sens élevé de la responsabilité et de l’intérêt national », dit l’opposant forcé de vivre en exile, Bah Oury, dans une déclaration suivante.

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Documentaire sur la Guinee. Cliquez ce lien La Pauvre Guinee</a