• Lettre de Bah Oury a l'UFDG

    Union des Forces Démocratiques de Guinée Toulouse le 16 janvier 2016 A l’attention de la Lire La Suite...
  • Pour Amadou Diouldé Diallo, Bah Oury est instrumentalisé par Alpha Condé pour brûler la maison commune

    Après deux jours de voyage, je viens juste d'arriver à Kigali, au Rwanda. C'est en Lire La Suite...
  • L'Equipe de Bah Oury à Amadou Djouldé DIALLO: Le ridicule ne tue pas !

    Quand il évoque des faits historiques, les évènements sont très rarement datés et les récits Lire La Suite...
  • Décret : La liste intégrale des membres du nouveau gouvernement

    Un nouveau gouvernement d’experts et de compétences pour soutenir la relance économique et la création Lire La Suite...
  • Décret : Sidya Touré et Jacques Diouf à la présidence de la république 

    Le directeur de la radio nationale, Kaba Condé, a lu samedi soir deux décrets du Lire La Suite...
  • Scrutin du 11/10/2015 : Les Leaders Politiques appellent leurs militants à la retenue.

    Le Président sortant et candidat à sa propre succession le Professeur Alpha Condé, au sortir Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Conakry : La montée de la délinquance suscite des interrogations au niveau des religieux

Le banditisme dans les villes et dans les campagnes suscite des interrogations au niveau de certains intellectuels religieux.

En effet, ces hommes se demandent si la Guinée n’est pas entrain de vivre un déficit dans l’éducation en général et de l’éducation religieuse en particulier. Ils vont jusqu’à se demander si les actions de formation et d’éducation dans le lieux de culte (Mosquées et Eglises) et quelques émissions religieuses diffusées sur les antennes des Radios, atteignent un grand nombre de citoyens.

Pour ces personnes, du reste très préoccupées face à l’ampleur du banditisme, l’Etat devrait permettre une plus grande amplification de l’information et de l’éducation religieuse en acceptant les radiodiffusions religieuses qui auront pour vocation principales, l’éducation des citoyens.

A ceci s’ajoutent les efforts que les religieux devraient faire dans les préfectures, sous-préfectures et villages au plan éducationnel.

Certes que la foi religieuse est une arme efficace de lutte contre la délinquance, mais faut-il également une conjugaison d’efforts entre Etat et populations pour allier la répression qui est dissuasive et l’éducation qui prône la promotion des vertus au détriment des vices pour diminuer, voir freiner  ce phénomène qui prend des proportions inquiétantes en République de Guinée.

Certes les radios religieuses sont des supports à encourager, mais en attendant, la loi n’autorise pas leur installation dans notre pays. Un pays pourtant, presque entièrement musulman et chrétien. La démocratisation de la religion est un anti-dote de l’intégrisme. 

Mody Sory Diallo

Elhadj Abdoulaye Diallo

 

Google Ads