• Coopération Guinée-Union Europé enne : Bilan et perspectives

    Le 28 janvier dernier, le Chef de mission de l’Union Européenne a fait devant la Lire La Suite...
  • Comment faire en sorte qu’Ebola ne revienne plus ?

    Il y a juste un mois, le 29 décembre 2015, la République de Guinée était Lire La Suite...
  • Lettre de Bah Oury a l'UFDG

    Union des Forces Démocratiques de Guinée Toulouse le 16 janvier 2016 A l’attention de la Lire La Suite...
  • Pour Amadou Diouldé Diallo, Bah Oury est instrumentalisé par Alpha Condé pour brûler la maison commune

    Après deux jours de voyage, je viens juste d'arriver à Kigali, au Rwanda. C'est en Lire La Suite...
  • L'Equipe de Bah Oury à Amadou Djouldé DIALLO: Le ridicule ne tue pas !

    Quand il évoque des faits historiques, les évènements sont très rarement datés et les récits Lire La Suite...
  • Décret : La liste intégrale des membres du nouveau gouvernement

    Un nouveau gouvernement d’experts et de compétences pour soutenir la relance économique et la création Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Insécurité : Banditisme dans les Préfectures

Les attaques à mains armées se multiplient à un rythme inquiétant à l’intérieur du pays.

Entre Mamou – Dabola des malfrats viennent d’attaquer un camion chargé de marchandises.

Au nombre de sept, ces bandits ont fait usage d’armes automatiques pour s’emparer et emporter tout le contenu du camion.

Déjà, les chauffeurs redoutent les voyages nocturnes  ou les voyages isolés à l’intérieur du pays. Même dans certains villages comme à Gaoual, les citoyens vivent dans la panique de jour comme de nuit. Car les coupeurs de route sont embusqués à divers endroits pour déposséder les citoyens de leurs biens avant de les tuer. Ces jours-ci c’est une couple qui a été attaqué et assassiné par des inconnus dans la Sous- Préfecture de Touba.

La population redoute même la présence dans la brousse de rebelles casamançais qui se seraient retranchés dans le maquis pour commettre des crimes. Une situation qui mérite d’être prise au sérieux par les autorités.
Mody Sory Diallo
El Hadji Abdoulaye Diallo

Google Ads