• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
La décoration du président Moussa Dadis Camara: L'Unesco rejette  toute implication! 

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a estimé que la décoration remise au capitaine Moussa Dadis Camara n'est pas une "reconnaissance" de son régime.Pour l'organisation onusienne, cette décoration est une initiative de la commission guinéenne pour l'UNESCO, qui est « un organisme extérieur » qu’elle ne contrôle pas.

« Le certificat a été remis au président par le ministre de l’Enseignement pré-universitaire en sa qualité de présidente de la commission nationale guinéenne pour l’Unesco et la médaille lui a été remise par le chancelier des ordres nationaux de mérite », explique Juma Shabani, directeur du bureau multi-pays de l’Unesco basé à Bamako - une instance officielle qui couvre le Mali, le Burkina Faso, la Guinée, le Niger et représente Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à l’Unesco.

Au siège de l'UNESCO à Paris, de sources concordantes ont indiqué que la décoration du président Dadis est une affaire "interne" à la Guinée et que l'organistion onusienne ne reconnaît pas le régime établi à Conakry le 23 décembre 2008.

« Les commissions nationales pour l'Unesco, précise le site de l’organisation, sont des organes de coopération établis par les Etats membres, et qui ont pour objectif de coordonner les activités gouvernementales et non gouvernementales entreprises en relation avec l'Unesco ». « Ce sont des organismes qui nous sont extérieurs, nous n’avons pas d’ordre à leur donner », souligne-t-on au siège de l’Unesco dans la capitale française.

A noter que samedi, au palais du peuple à Conakry, le chef de la junte, capitaine Moussa Dadis Camara a reçu un certificat pour le recompenser pour sa lutte contre le trafic de drogue en Guinée.Un certificat qui lui a été remis par la Ministre de l’Enseignement Pré universitaire, Technique Professionnel et de l’Education civique, Mme Kaba Rougui Barry, en présence de plusieurs officiels dont le Représentant du Secrétaire Général de l’UNESCO,M.Juma Shabani.

Nous y reviendrons.
Source: Africaguinee.com

 

Exclusif

Les Alibis d’Alpha Condé.

Bah OuryLe 3 mars 2015, la délégation guinéenne à Bruxelles conduite par M.Alpha CONDE a demandé à la communauté internationale la mise en place d'un plan d'aide massive en faveur des pays affectés par le virus hémorragique Ebola ( plan Marshall ). M.Alpha CONDE, pour qui « Ebola est une opportunité » clame partout que la Guinée était bien partie mais c'est Ebola qui a tout détruit. Il fait ces déclarations croyant que les guinéens n'ont pas de mémoire et sont capables de croire tous les mensonges des autorités officielles.

Lire La Suite de l'article



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Documentaire sur la Guinee. Cliquez ce lien La Pauvre Guinee</a