• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Conakry : Menace de grève au niveau de l’enseignement

Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Conakry : Menace de grève au niveau de l’enseignement

Plus de 1100 enseignants menacent de boycotter les classes à cause de huit mois d’arriérés de salaire et de non prise en charge à la Fonction Publique.

Ils accusent les autorités de l’Education d’être responsables de cette situation.

Face à l’ampleur de la menace, les Ministres en charge de l’Education explorent actuellement les meilleures voies pour une solution heureuse et rapide à la situation des enseignants.

Mody Sory Diallo
Elhadj Abdoulaye Diallo

Exclusif

Les Alibis d’Alpha Condé.

Bah OuryLe 3 mars 2015, la délégation guinéenne à Bruxelles conduite par M.Alpha CONDE a demandé à la communauté internationale la mise en place d'un plan d'aide massive en faveur des pays affectés par le virus hémorragique Ebola ( plan Marshall ). M.Alpha CONDE, pour qui « Ebola est une opportunité » clame partout que la Guinée était bien partie mais c'est Ebola qui a tout détruit. Il fait ces déclarations croyant que les guinéens n'ont pas de mémoire et sont capables de croire tous les mensonges des autorités officielles.

Lire La Suite de l'article



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Documentaire sur la Guinee. Cliquez ce lien La Pauvre Guinee</a