•  “NON” à la  Servitude Involontaire  et  “OUI” à   L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles La journée internationale Lire La Suite...
  • La liberte de la Presse: Un combat permanent

    La liberte de la Presse: Un combat permanent

    {rokcomments}À l'heure où l'UNESCO, les Nations Unies, les associations professionnelles des médias, ainsi que le Lire La Suite...
  • Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    C’est le ministre de la défense en personne qui nous a annoncé que, notre ami Lire La Suite...
  • SAGA Bah Oury-UFDG

    SAGA Bah Oury-UFDG

    En quelques mots, voici les derniers échanges entre l’UFDG et Bah Oury. UFDG à Bah Lire La Suite...
  •  Chronique d'une victoire

     Chronique d'une victoire

    La journée internationale de la femme, officialisée en 1977 par les Nations Unies, est là Lire La Suite...
  • Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT) Chères Guinéennes et Guinéens, Chers compatriotes, Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
 L'attaque  chez Mme Koné Aicha Keita: les coupables arrêtés !

Suite à l'implication personnelle du président de la République de Guinée, capitaine Moussa Dadis Camara, les militaires qui ont attaqué le domicile de Mme Koné Aicha Keita, une  fille adoptive du feu président GL Lansana Conté, ont été arrêtés, ce mardi 28 avril 2009 au Camp militaire de Koundara, sis derrière  la Rtg Boulbinet, Conakry.

Force est de reconnaître que c'est dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 avril qu'une horde des militaires est venue s'attaquer au domicile de cette dame sous prétexte qu'elle a envoyé des rebelles et logés à Yimbayah popur destabiliser la junte.

Toute chose qui est archifaux, car, le président même s'est mis dans la danse en recherchant les vrais coupables de cette barbarie qui ne sont des éléments incontôlés de l'armée. Ces militaires iarrêtés pour cette affaire d'attaques ont été conduits aaaaau camp Alpha Yaya.

A rappeler que  ces voyoux s'étaient emparés de beaucoup d'argent, bijoux, véhicules, à savoir une somme de 40 mille Euros, 10 mille dollars US, 80 dollars US, 500 mille GNF, 300 mille GNF, 3 véhicules qui ont été déjà récupérés avec ces bandits habillés.

A.Foulah Diallo

 

Google Ads