•  “NON” à la  Servitude Involontaire  et  “OUI” à   L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles La journée internationale Lire La Suite...
  • La liberte de la Presse: Un combat permanent

    La liberte de la Presse: Un combat permanent

    {rokcomments}À l'heure où l'UNESCO, les Nations Unies, les associations professionnelles des médias, ainsi que le Lire La Suite...
  • Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    C’est le ministre de la défense en personne qui nous a annoncé que, notre ami Lire La Suite...
  • SAGA Bah Oury-UFDG

    SAGA Bah Oury-UFDG

    En quelques mots, voici les derniers échanges entre l’UFDG et Bah Oury. UFDG à Bah Lire La Suite...
  •  Chronique d'une victoire

     Chronique d'une victoire

    La journée internationale de la femme, officialisée en 1977 par les Nations Unies, est là Lire La Suite...
  • Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT) Chères Guinéennes et Guinéens, Chers compatriotes, Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Kankan : la filière coton en évaluation

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2055.mp3{/play}

Le comité de pilotage du projet de développement de la filière coton vient de tenir sa seconde session à Kankan.

Elle a regroupé tous les acteurs de la filière et des représentants de la présidence de la république et du ministère de l’économie et des finances et l’ensemble des préfets de la région
A l’ouverture des travaux, Nawa Damé, gouverneur de la région de Kankan a salué la tenue de cette session qui concrétise les promesses du chef de l’Etat,

le professeur Alpha Condé qui s’était engagé à relancer la culture cotonnière. La présence du partenaire français Géo coton a constitué un autre motif de soulagement de l’autorité régional.

Cette rencontre jugée opportune a permis aux participants d’évaluation le chemin parcouru et envisager l’avenir.
Les membres du comité de pilotage accompagnés de Sékou Sangaré, Secrétaire  général du ministère de l’agriculture et de Bakary Kaba expert en culture cotonnière basé à la présidence de la république, se sont rendus à Mandiana à la veille de la 2e sessions pour s’en quérir des réalités de la campagne commerciale du coton graine qui bat son plein dans la localité, à l’instar des autres zones de production telles que Sinko (Beyla) en  Guinée Forestière et Gaoual, Koundara, Mali en Moyenne Guinée.

Les constats sur le terrain sont encourageants durant la campagne 2011-2012, quatre mille (4000) hectares ont été mis en valeur pour une production de trois mille (3000) tonnes de coton graines contre quatre cent (400) tonnes avant l’arrêt des campagnes précédentes il y a moins de trois ans.
Les producteurs de coton, galvanisés par les nouvelles dispositions du gouvernement ont décidé de réunir leurs efforts en se constituant en fédération nationale des producteurs de coton car encouragés en cela par la rénovation de l’usine d’égrainage du coton de Kankan par la société Géo coton de France.

A l’issu donc de cette 2e sessions, le comité de pilotage et l’ensemble des acteurs et partenaires, chacun de son côté s’est engagé à faire de la production cotonnière, un des moteurs du développement socio-économique de la guinée et une armé efficace de lutte contre la pauvreté et justifier le slogan du président de la république, le professeur Alpha Condé : ‘’Guinée is back’’.
K. Mahawa

Google Ads