• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Faranah :Consolidation de la paix dans la région

Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Faranah :Consolidation de la paix dans la région.

(Audio disponible dans la suite de l'article) 

A l’initiative du projet de renfoncement de la paix et de la préservation des conflits en guinée, il a été installé tout récemment un centre d’orientation pour la consolidation de la paix dans le gouvernorat de la région de Faranah, avec l’appui de l’Allemagne.

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2053.mp3{/play}

A l’ouverture des travaux, le représentant du projet El hadj Ibrahima Sampi ring Diallo et Mamadou Kobéra Diallo ont expliqué les raisons de la mise en place des structures sociales de la paix dans les préfectures de la région de Faranah, afin de gérer durablement les confits et éventuellement les rumeurs tendancieuses capables de créer des troubles sociaux.

Par ce biais, ils ont expliqué le protocole de mise en place des instances par poste et les critères de choix des membres de ces structures. Des membres qui bénéficieront de formation sur les droits humains, le code foncier, le code domanial, le processus électoral en guinée, la prévention et la gestion des conflits avec l’apport traditionnel.

Au nom des populations, le gouverneur de région, Thierno Ousmane Diallo a salué l’initiative qui, selon lui cadre bien avec les préoccupations du président de la république, le professeur Alpha Condé et que sont la préservation de la paix et de l’unité nationale ; un bon tremplin pour le déroulement des élections législatives prochaines.

Au cours des consultations avec les différents acteurs, les instances ci-après ont été installées, à Faranah, niveau régional le bureau du centre régional pour la consolidation de la paix, de onze membres et présidé par David Tolno ; trois comités locaux de paix au niveau des quartiers Dandayah, Toukolan et Marché I, un comité local à Banian et Tiro, à Kissidougou, une alliance préfectorale de paix et trois comités locaux de paix à Mission, Madina et au quartier Sogbè.

Aux membres de ces différents bureaux, les missionnaires ont expliqué le fonctionnement de leurs instances en mettant un accent sur la fréquence des réunions de travail.

Exclusif

SOS pour les Ecoles Secondaires de Télimélé

Au regard des nombreuses avancées en matière d’infrastructures scolaires dans l’élémentaire, grâce aux efforts du gouvernement, des partenaires et des ressortissants de Télimélé il y a de quoi se frotter les mains. Pour la Direction Préfectorale de l’Education, le problème majeur reste la réhabilitation des infrastructures secondaires.
L’exemple frappant est qu’au chef-lieu de la préfecture, le collège de Kolly, qui est le premier établissement secondaire au niveau de la Préfecture est dans un délabrement très poussé. Le collège de la Sous-Préfecture de Daru serait dans le même état.

Lire La Suite de l'article



Avis de DECES!

 Avis de Décès de El hadj SEKOU BOUTOUNKA!

La communauté Guinéenne d’Indiana a le regret de vous informer le décès du père de son président, Mohamed Sy. Le défunt, El hadj Sy SEKOU BOUTOUNKA a été rappelé à Dieu le Lundi 19 Janvier 2015 des suites de maladie à Conakry. Des sacrifices d’usage auront lieu le Dimanche 1er Février 2015 chez Thierno Idy.

Lire La Suite de l'article

AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Documentaire sur la Guinee. Cliquez ce lien La Pauvre Guinee</a