• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Coyah :Renforcement des acquis démocratiques

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Coyah :Renforcement des acquis démocratiques

(Audio disponible dans la suite de l'article) 

La commune urbaine de Coyah a été le cadre d’une importante rencontre le 10 Février dernier, autour des autorités locales et d’une mission du conseil d’orientation pour la consolidation de la paix en Guinée. Il a été question de la mise en place de l’alliance préfectorale de paix, dont l’objectif est d’œuvrer pour la consolidation de la paix, par la participation à la prévention et à la gestion des conflits entre acteurs étatiques et non étatiques.

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2048.mp3{/play}

Une vingtaine de participants venus de l’administration, de la société civile, des élus locaux et des confessions religieuses ont pris part à l’évènement.

Le président de la délégation spéciale de la commune de Coyah, Docteur Mamadouba Coyah Bangoura a salué cette initiative qui sera concrétisée par la mise en place d’un bureau dont les membres bénéficieront d’une formation spécifique destinée au renforcement de leurs capacités, toute chose qui vient s’ajouter aux efforts déjà entrepris au niveau local en matière de préservation de la paix et de la sécurité. Le chef de mission a quant à lui défini les objectifs de la rencontre.

 Pour Mountaga Baldé il s’agit spécifiquement du renforcement de la paix, le changement démocratique sans violence, la culture du dialogue et de la tolérance. Selon le préfet de Coyah, le commandant Abdourahmane Keïta, la mission du bureau de l’alliance préfectorale de paix s’avère complexe et délicate, en égard au fait que coyah est une préfecture charnière et un creuset de toutes les sensibilités. Deux comites locales de trois membres ont été également mises en place ; et qui collaboreront étroitement avec l’alliance préfectorale de paix. T. Saïdou

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA