• Le 3ème Parlement multipartite de Guinée débute son mandat « … Notre vision de la 3ème législature Read More
  • Publireportage : Assemblée du 20 Avril 2014 Les ressortissants de Télimélé vivant aux Etats-Unis ont l’agréable Read More
  • Sécurité routière : Bientôt la campagne de contrôle des documents des véhicules Le directeur Central de Read More
  • Guinée : 37 malades guéries de la fièvre hémorragique à virus d'Ebola (OMS) CONAKRY, 12 avril Read More
  • Ouverture de la 1ère session de la 3ème législature multipartite: en pensent les honorables députés Read More
  • L’Assemblée Nationale : ‘’Un cadre idéal de débats et d’échanges’’ Les premiers pas des députés de Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Google ads

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Communiqué de l'Union Fouta NY à propos de la campagne de diffamation orchestrée par Pottal-Fii-Bhantal.

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2032.mp3{/play}

L'Union Fouta New York déplore les campagnes de dénigrement, d'intoxication et de calomnie orchestrées par l'organisation Pottal-Fii-Bhantal à son encontre et se voit dans l'obligation de venir sur la scène publique et internationale apporter des démentis et des éclaircissements.Nous regrettons donc fortement la décision du "Bureau Central" de Pottal de porter enfin  son combat au grand jour et surtout  à travers les medias contre l'Union Fouta.

Nous avions toujours cru que les manœuvres visant à empêcher la naissance de l'Union Fouta et l'installation du bureau de New York en particulier n'étaient qu’une incompréhension et que nos besoins d’union pour la concorde sociale et le  développement  auraient primés. Malheureusement, force est de constater que les dirigeants de Pottal-Fii-Bhantal restent encore insensibles à tous les appels pour leur faire comprendre que ces deux organisations sont plutôt complémentaires que concurrentes.

L'Union Fouta New York n'avait aucunement l'intention de se lancer dans ce genre de polémiques internes stériles et  non fondées sur la place publique. Des polémiques qui, non seulement contribueront à fracturer le tissu social entre les ressortissants du Fouta à travers le monde, mais aussi à nous combler de ridicules au vu et au su de tous.

L'Union Fouta New York aurait souhaité dans ce genre de situations être saisi officiellement par les responsables de Pottal-Fii-Bhantal pour demander des éclaircissements sur les rencontres supposées afin qu'ils soient beaucoup plus édifiés, d'autant plus que les responsables de ces deux organisations du Fouta vivent ensemble dans la même ville et se côtoient régulièrement.

Malheureusement la démarche adoptée par Pottal-Fii-Bhantal en a été toute autre malgré les appels incessants des ressortissants du Fouta vivant à New York demandant d'éviter d'exposer NOS PROBLEMES INTERNES sur la place publique.

Vu que nous vivons dans l'ère de la technologie où le moindre écrit sur le net peut atteindre des millions de personnes dans les quatre coins du monde et pourrait être sujet à différentes interprétations en fonction du niveau de compréhension du lecteur sur les faits réels.

Vu que la conjoncture mondiale actuelle nous oblige à puiser nos informations sur le net.  

Vu que la majeure partie de la communauté des Etats Unis collecte les nouvelles locales et du monde extérieurs à  travers les radios locales "Talk Show"  depuis leurs émergences au sein de notre communauté.

L'Union Fouta New York avec le cœur serré se sent dans l'obligation morale d'apporter sa version des faits là où la calomnie a été dissipée et pour ce, elle présente ses excuses à toutes celles et ceux qui ne souhaiteraient pas avoir ce genre de Ping Pong entre des frères et sœurs du Fouta.

Revenant à l'accusation faite contre l'Union Fouta par Pottal-Fii-Bhantal sur les sites internet, l'organisation écrit: "Des informations concordantes indiquent que des représentants de la section de   L’UNION DU FOUTAH à New York, sont  en consultation avec le représentant du RPG à et de celui de l’Union Mandingue dans le cadre de la campagne  de réconciliation engagée par le gouvernement Guinéen."

L'Union Fouta New York apporte un démenti catégorique à cette déclaration qui ne relève que de l'imagination et du manque d'honnêteté des dirigeants de Pottal. Depuis sa création , l'Union Fouta NY n'a jamais rencontré un quelconque représentant du RPG ou de l'Union Mandingue. Cependant l'Union Fouta reconnait avoir été invitée à participer en tant que représentant officiel des ressortissants du Fouta dans sa zone de couverture (New York, New Jersey et Connecticut) à une réunion qui a eu lieu le Jeudi 26 Janvier 2012, initiée par l'ONG Action Guinée basée à New York, au même titre que les autres coordinations régionales représentées à New York. Cette rencontre faisait suite à l'initiative de Mme Rougui Barry d'organiser le "Forum des Guinéens de l'étranger" le 4 Février 2012 à New York à l'issu du quel un certain haut conseil des guinéens des Etats Unis serait mis en place. Par conséquent, New York devait proposer un porte parole. L'Union Fouta New York a par la suite officiellement saisi les participants en leur faisant comprendre qu'il se posait des préalables avant ce choix de cette personne, à savoir la mise en place de l'association des Guinéens de New York. Et pour ce l'Union Fouta New York a demandé un report de cette rencontre, le temps de se concerter avec la communauté de base, d'assoir la dite association (GUICA New York) et enfin d'étudier les conditions de la mise en place de ce soi-disant haut conseil des Guinéens de l'étranger. Proposition, qui fut soutenu et applaudi par toutes les autres coordinations régionales présentes à la dite rencontre.

Donc en substance, ce fut la position de l'Union Fouta New York contrairement à l'accusation non fondée de Pottal-Fii-Bhantal qui ne vise qu' à ternir l'image de l'Union Fouta aux yeux de notre communauté.

Toujours sur cette même lancée, ce n'est nullement une rencontre secrète comme le prétend Pottal-Fii-Bhantal , pour preuve le président Dr. Mombeya Diallo, la même nuit a fait un compte rendu bref à la communauté dans l'émission Franc parlé (Media d'Afrique) de Mamadou Diallo en déclarant la position de l'Union Fouta NY pour ce qui fut de cette rencontre régionale.

L'Union Fouta New York exige donc des excuses solennelles de la part de Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djalon pour ces accusations vaines, sans fondement qui ne visent qu'à ternir l'image de l'Union Fouta New York.

Conscient donc de la situation sociopolitique qui prévaut  en Guinée,

Convaincu que  la fin de l’ostracisme de notre communauté en Guinée doit être le préalable à tout dialogue social,

L'Union Fouta New York usera de tous les moyens possibles pour préserver, défendre, sauvegarder et garantir les intérêts des ressortissants du Fouta où qu'ils se trouvent.

L'Union Fouta New York tout de même rappelle à la communauté du Fouta dans sa zone de couverture et au monde extérieur, qu'elle n'accepterait pas de créer la politique de la chaise vide lorsque toutes les coordinations régionales représentées à New York sont conviées. Les ressortissants du Fouta représentent la majorité à New York et aux Etats Unis, et elle ne permettra en aucun cas à des groupes guidés par des intérêts personnels à parler officiellement au nom de tous les ressortissants de New York à son insu. Pour ce, elle entend répondre toujours de par sa présence lorsqu'ils s'agirait de prendre les décisions au nom de tous les ressortissants Guinéens de New York et s'attèlera toujours à défendre les intérêts des ressortissants du Fouta.

Tout en exigeant des excuses officielles de la part de Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djalon pour ces accusations déniées de tout fondement, veuillez nous excuser d'avoir été dans l'obligation de laver les linges sur la place publiques.

L'Union Fouta New York.

Social

Guinée : 37 malades guéries de la fièvre hémorragique à virus d'Ebola (OMS).

Depuis la mise en place d'une plan national de lutte contre les ravages de la fièvre hémorragique à virus d'Ebola, 37 personnes ont été guéries de cette maladie, a déclaré samedi Philipe Barboza de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Le dernier bilan officiel fait état de 158 cas suspects sur 102 décès enregistrés dans les centres de traitement à Conakry et dans les préfectures de Kissidougou, Mecenta, Guékédou et Dabola, situées au centre et au sud est de la Guinée.
Au cours d'une conférence d'information, l'expert médical de l'OMS a estimé que les efforts consentis par le gouvernement guinéen appuyés par les partenaires sanitaires internationaux dont l'OMS, Médecin sans frontière (MSF) et l'Unicef, ont permis de stabiliser l'élan d'évolution de l'épidémie dans le pays.
"Ces personnes guéries d'Ebola sont sorties des centres de traitements et elles continuent de mener une vie normale à Conakry et à l'intérieur du pays", a affirmé Dr Barboza, avant de précisé que "la fièvre Ebola n'est pas une fatalité, car elle est une maladie au même titre que les autres maladies".

Lire La Suite





Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Exclusif

CONAKRY : Les émeutes du courant

En venant au pouvoir il y aura bientôt trois ans, le Président Alpha Condé avait inscrit dans ses priorités la fourniture de l’eau et de l’électricité aux populations guinéennes et celles de Conakry en particulier.
Deux années et quelques mois sont passés, le professeur Président a mis des centaines de millions de dollars dans l’assiette énergétique, la situation n’a fait qu’empirer si l’on en juge par les problèmes concrets que vivent les habitants de la capitale.

Lire La Suite



AudioNow

Economie

CNT : Ratification de l’Accord de Prêt relatif à la relance de la SOTELGUI

Le Conseil National de la Transition (CNT) a ratifié la semaine dernière, l’accord de prêt concessionnel relatif à l’extension et la modernisation du réseau téléphonique de Guinée (SOTELGUI).
Cet accord de prêt a été signé le 07 décembre 2013 entre la République de Guinée et la Société Export – Import Bank of Guinée.
Il s’agit d’un montant de cinquante millions de dollars (US $ 50.000.000)  qui sera utilisé non seulement pour la remise à niveau des infrastructures vétustes de la SOTELGUI

Lire La Suite



Google Ads

Politique

Alpha Condé à Labé

Aujourd'hui, nous exportons du café et du cacao mais pas de la banane. La Guinée a les mangues les plus recherchées. Les étrangers reconnaissent eux-mêmes que nos mangues sont plus douces que celles du Mali ou du Sénégal. Mais nous n'exportons plus de mangue. Nous avons commencé à exporter le coton. On produisait 40 mille tonnes de coton. A mon arrivée, ce chiffre est passé à 400 mille tonnes. J'ai réussi avec la société Géo-coton la relance de la culture du coton à Gaoual, Koundara, Siguiri et Mandianna. C'est une culture très importante pour le paysan...

Lire La Suite



Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite