• Lettre de Bah Oury a l'UFDG

    Union des Forces Démocratiques de Guinée Toulouse le 16 janvier 2016 A l’attention de la Lire La Suite...
  • Pour Amadou Diouldé Diallo, Bah Oury est instrumentalisé par Alpha Condé pour brûler la maison commune

    Après deux jours de voyage, je viens juste d'arriver à Kigali, au Rwanda. C'est en Lire La Suite...
  • L'Equipe de Bah Oury à Amadou Djouldé DIALLO: Le ridicule ne tue pas !

    Quand il évoque des faits historiques, les évènements sont très rarement datés et les récits Lire La Suite...
  • Décret : La liste intégrale des membres du nouveau gouvernement

    Un nouveau gouvernement d’experts et de compétences pour soutenir la relance économique et la création Lire La Suite...
  • Décret : Sidya Touré et Jacques Diouf à la présidence de la république 

    Le directeur de la radio nationale, Kaba Condé, a lu samedi soir deux décrets du Lire La Suite...
  • Scrutin du 11/10/2015 : Les Leaders Politiques appellent leurs militants à la retenue.

    Le Président sortant et candidat à sa propre succession le Professeur Alpha Condé, au sortir Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Circulation routière :Des améliorations par endroits.  

 

(Audio disponible dans la suite de l'article)

Les difficultés que les usages de la route rencontrent sur certains axes routiers urbains et interurbains sont entrain de s’estomper petit à petit, malgré les nombreux défis à relever en la matière.

 En prenant le cas de la route nationale N°1 Conakry-Mamou, et route nationale Mamou – Labé, le Ministère d’Etat aux Travaux Publics et aux Transport a dégagé de gros moyens pour, au départ dégager toutes les empires de ces voies surtout en rase campagne où de grosses branches d’arbres et des buissons empêchaient la visibilité. Une opération qui n’était qu’un lointain souvenir.

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2031.mp3{/play}

Aujourd’hui, ce sont toutes les parties critiques, longtemps dénoncées par les usagers comme étant des tombeaux à ciel ouvert qui sont entrain d’être bouchées.

Sur le terrain, nous avons trouvé récemment trois équipes en plein travaux. La première sur l’axe Kindia-Mamou, au niveau de la Sous-préfet une de Souguéta ; la seconde, entre le centre - vielle de Mamou et le Kai 7 à Tialéré, toujours dans Mamou. La troisième équipe est à pieds d’œuvre entre Labé Pita et Dalaba, une équipe que nous avons trouvée en action en pleine nuit au centre – vielle de Pita.  

Des simples citoyens et de nombreux usagers interrogés n’hésitent pas à exprimer leur soulagement, pour vu que cette amélioration n’entraine pas un accroissement des accidents de la circulation où l’excès  de vitesse, les surcharges et autres comportements né restés pourraient en deuilleur de nombreuses familles malgré la présence des agents de la sécurité routière qui ont l’air de fermer les yeux sur certains mauvaises pratiques.

D. Amadou

Google Ads