• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

CAN 2012 : un nul qui qualifie le Ghana mais pas la Guinée

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
CAN 2012 : un nul qui qualifie le Ghana mais pas la Guinée

 

Par David Kalfa

 (Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2029.mp3{/play}

L’équipe du Ghana a décroché sa qualification pour les quarts de finale de la CAN 2012, ce 1er février à Franceville. Elle a concédé le match nul 1-1 face à une sélection guinéenne qui finit troisième de la poule D derrière le Mali. En quart de finale, les Ghanéens affronteront les Tunisiens le 5 février prochain à Franceville.L’équipe du Ghana est fidèle au rendez-vous des quarts de finale. Les Black Stars ont assuré leur qualification face à la Guinée, ce 1er février dans un Stade de Franceville déserté par le public.

Les Guinéens ont longtemps cru à l’exploit mais ils ont été punis par l’expérience des vice-champions d’Afrique.
 
Le Ghana joue la contre-attaque
 
Face à une équipe ghanéenne qui procède par contre-attaque, le Sily n’a aucune occasion nette à se mettre sous la semelle pendant la première demi-heure, excepté un but hors-jeu du Guinéen Ibrahima Traoré (26e) et une pléthore de corners.
 
La tactique attentiste du Ghana finit même par payer : sur un corner, Samuel Inkoom sert Emmanuel Agyemang Badu en retrait. Le milieu de terrain a le temps de se lever le ballon aux 22 mètres et de le reprendre de volée. Naby Yattara, le portier adverse, est impuissant : 1-0, 28e. Il faut bien ce superbe but pour animer un match plutôt fermé.
 
L’arbitre est clément à la 40e minute avec Kamil Zayatte : le colosse vient de perdre le ballon dans un duel avec Asamoah Gyan qui lui fait un petit pont dans la surface de réparation. Le capitaine guinéen lui barre le passage avec les bras mais le sifflet ne retentit pas.
 
Le Black Star emballe la partie et Samuel Inkoom n’est pas loin de doubler la mise avec un tir en déséquilibre et la balle qui meurt à quelques centimètres du cadre (41e). Une frappe d’Asamoah Gyan connaît le même sort juste avant la pause (45e).
 
Mamadou Diouldé Bah voit rouge
 
Pressés de boucler l’affaire, les Ghanéens se font prendre à leur propre jeu. Dans le temps additionnel, Abdoul Razzagui Camara contre-attaque, déboule sur le côté gauche et manque son centre. La trajectoire du ballon lobe Larsen Kwarasey, le gardien du Ghana: 1-1, 45e+2.
 
Le Sily est revenu dans le match sur un coup du sort et se remet en course pour la qualification. A la 54e minute, Ismaël Bangoura se présente devant Kwarasey mais rate encore une occasion de débloquer son compteur-but.
 
Alors que la sélection guinéenne fait jeu égal avec son homologue, Mamadou Diouldé Bah met une semelle à John Pantsil et est exclu pour un second avertissement (70e). A dix contre onze, il faut toujours gagner pour se qualifier mais la tâche est trop lourde pour les protégés de Michel Dussuyer.
 
Malgré les entrées d’Habib Baldé, d’Alhassane Bangoura et Naby Soumah, le Sily national concède un nul 1-1 synonyme d’élimination. Le Ghana, en revanche, finit premier de la poule D et affrontera la Tunisie, le 5 février prochain à Franceville, en quart de finale de la CAN 2012.

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA