• Lettre de Bah Oury a l'UFDG

    Union des Forces Démocratiques de Guinée Toulouse le 16 janvier 2016 A l’attention de la Lire La Suite...
  • Pour Amadou Diouldé Diallo, Bah Oury est instrumentalisé par Alpha Condé pour brûler la maison commune

    Après deux jours de voyage, je viens juste d'arriver à Kigali, au Rwanda. C'est en Lire La Suite...
  • L'Equipe de Bah Oury à Amadou Djouldé DIALLO: Le ridicule ne tue pas !

    Quand il évoque des faits historiques, les évènements sont très rarement datés et les récits Lire La Suite...
  • Décret : La liste intégrale des membres du nouveau gouvernement

    Un nouveau gouvernement d’experts et de compétences pour soutenir la relance économique et la création Lire La Suite...
  • Décret : Sidya Touré et Jacques Diouf à la présidence de la république 

    Le directeur de la radio nationale, Kaba Condé, a lu samedi soir deux décrets du Lire La Suite...
  • Scrutin du 11/10/2015 : Les Leaders Politiques appellent leurs militants à la retenue.

    Le Président sortant et candidat à sa propre succession le Professeur Alpha Condé, au sortir Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
COMMUNIQUE La Direction nationale de l’UFDG

(Audio disponible dans la suite de l'article)

La Direction nationale de l’UFDG porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que Mr. SOW Bano, membre du Bureau Exécutif de l’UFDG, Administrateur du siège du parti, arrété par la Gendarmerie nationale, a été entendu ce jour 31 Janvier 2012 a la Maison Centrale de Conakry entre 11h et 12h. Rappelons que Mr. SOW avait été kidnappé le Mercredi 25 Janvier 2012 par la Gendarmerie et depose a l’Escadron Mobile No. 2 de Hamdallaye.

 

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art20251.mp3{/play}

L’objet de cette audition était de confronter Mr. SOW à Mr. BAH Souleymane, dit « General » qui a été designé par la Gendarmerie Nationale comme l’accusateur de Mr. SOW Bano. La confrontation était dirigée par le doyen des juges de Dixinn, Mr. DIAWARA Mamadi, accompagné de 2 juges d’instruction, Mr. CONDE Sekouba et Mr. LAMAH Paul.

Mr. SOW Bano était assisté de 2 de ses avocats en l’occurrence Maitre Alpha Ibrahima BARRY et Maitre BARRY Boubacar. Quant a Mr. BAH Souleymane, il avait à ses cotés son avocat, Maitre Saliou DANFACA.

Lors de cette confrontation, Mr. BAH Souleymane, dit « General » a affirmé, de façon claire, nette et tranchante, qu’il n’a jamais cité Mr. SOW Bano dans l’attaque du 19 Juillet 2011 contre la residence du Chef de l’Etat.

Si le « General » reconnait avoir eu des relations difficiles à un moment donné avec Bano SOW et lui avoir envoyé, à cette occasion, des SMS de menace, il certifie également que ce différend a été réglé et aujourd’hui, ils entretiennent des relations normales.

Il insistera que lors de ses auditions, n’avoir jamais évoqué le nom de Mr. SOW et qu’il n’est pas son accusateur.

Face à cette fragilité du dossier, des dispositions sont prises par les plus hautes autorités judiciaires du pays pour prononcer le non lieu et ordonner ainsi la libération sans délais de Bano SOW

Conakry, le Mardi 31 Janvier 2012

Google Ads