• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Assemblée Générale EXTRAORDINAIRE La jeunesse EXCEDEE, s’exclame : « On veut la VERITE !!!! »

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Assemblée Générale EXTRAORDINAIRE La jeunesse EXCEDEE, s’exclame : « On veut la VERITE !!!! »

 

(Audio disponible dans la suite de l'article)

Oui les militants sont venus en nombre comme il fallait s’y attendre et ils ne voulaient pas entendre parler de musique, d’artistes ou tout autre commentaire. Ils sont venu répondre à l’appel de leur président et surtout pour entendre ce qu’ils doivent faire pour finir avec ce pouvoir qui a l’intention de ramener la dictature dans notre pays.Avant l’arrivée de la délégation qui accompagne Cellou Dalein DIALLO, votre serviteur a pris la parole pour faire le point de la vie politique en Guinée depuis l’arrivée de Alpha CONDE aux affaires. Il a été question d’insister sur la volonté de déstabilisation de l’UFDG par l’intimidation, la menace, la mutation l’arrestation, pardon, le kidnapping et la condamnation des uns et la corruption et la débauche des autres par la promesse de postes et d’argent.

 

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2022.mp3{/play}

Il a aussi été question pour l’intervenant de faire le point sur la grande machine de l’UFDG qui fait naturellement peur au pouvoir actuel avec  une mobilisation, un engagement dans les actions et une détermination à toute épreuve des militants de l’UFDG. Cette détermination vient de la demande du Président de se recenser même s’il faut aller en haute mer et de voter même s’il faut aller en haute montagne. Cette consigne a été suivie à la lettre et a produit les 44% du premier tour en faveur de Cellou Dalein DIALLO parmi 24 candidats à la Présidentielle de 2010.

Au-delà de cette performance extraordinaire du leader de l’UFDG, il faut aussi faire allusion à la réalisation de la dernière Assemblée Générale ordinaire de l’UFDG avec la présence de France24 et surtout celle des leaders du Collectif-ADP à la tête desquels, un certain Lansana KOUYATE qui a fait le point de la gestion actuelle du pays. Cette réussite qui est à l’actif de l’UFDG et de son leader a entraîné Alpha à vouloir rencontrer le leader du PEDN, à demander à ce que Malick SANKON pousse Fodé Oussou dans le dossier de la CNSS et a abouti au kidnapping de Bano SOW.

Insistant sur le fait que c’est à la direction du parti de prendre les décisions et directives à suivre par les militants, votre serviteur donnera son point de vue en tant que simple citoyen qui montrer qu’il n’est pas content de ce qui se passe. En signe de démonstration de ce mécontentement, il suggérera à la jeunesse d’observer les Lundi, Mardi et Mercredi, une fermeture des magasins, un arrêt des taxi et autres transport dans Conakry et l’intérieur du pays, les fonctionnaires, les ouvriers et les artisans à la maison, les femmes en allant au marché avec un foulard noir et les étudiants/élèves et petits cireurs avec un tissu noir au bras en signe de mécontentement, pas de vente de viande grillée, ni de cartes de recharges, ni de journaux et la sages ne vont pas à la mosquée pour les prières. Tout cela pour montrer que nous ne sommes pas contents.

Avant de finir, votre serviteur donnera l’idée de la mise en place d’un mouvement social qui porterait le nom de « Gendarme, ne touches pas à mon POTE ! ».  Ce mouvement devrait s’organiser autour des quartiers et des secteurs pour s’assurer d’un meilleur suivi des faits et gestes des forces de l’ordre dans les quartiers avec les arrestations arbitraire. Il sera question de mettre à disposition des numéros verts pour permettre de rapidement communiquer les uns avec les autres pour une meilleure coordination des actions de riposte et de protection en cas d’arrestation arbitraire sans suivre la procédure normale.

C’est à la suite de cette intervention que la délégation du leader de l’UFDG est arrivée avec une forte représentation des leaders du Collectif-ADP comme le PEDN, l’UPN, l’ADN, le PGDP, l’UFR, la GéCi, la NGR et les NFD.

Vu l’importance de l’ordre du jour qui tournait autour d’un seul point à l’ordre du jour, celui du kidnapping de Bano SOW par la Gendarmerie Nationale.

Avant de prendre la parole, Cellou Dalein DIALLO demandera la Présentation officielle de tous les partis politique du Collectif et de l’ADP. Ce qui sera fait sous les applaudissements des militants dans une détermination exceptionnelle.

Suite à cette présentation, Cellou Dalein DIALLO prendra la parole devant plusieurs journalistes de la place tant pour les radios privées que les Télés pour remercier les uns et les autres pour cette grandiose mobilisation bien que la communication ait été tardive. Merci aux partis du Collectif-ADP pour leur présence et leur marque de soutien.

Le leader de l’UFDG dira alors que la situation est grave et il fera le point sur le kidnapping de Bano SOW qui est certes un responsable qu niveau de l’UFDG, mais qui est d’abord et avant tout un citoyen guinéen et surtout un haut cadre qui a été Directeur National des Transports terrestres pendant de nombreuses années. Cellou Dalein dira être choqué par ce traitement qui n’est pas digne d’une république. Il expliquera alors tout le film de l’arrestation :

- Aux environs de 15 heures, Bano SOW sort de son repas à Taouya, il est bloqué par deux pick-up de Gendarmes qu niveau du sporting sur la corniche de taouyah et là on le conduit à la Brigade mobile No. 2 de Hamdallaye pour être auditionné ;

- Aux environs d’1 heure du matin, il est transporté à Matam de l’autoroute dans un premier temps avant de le transférer à Matam côté Niger à la Brigade Mobile No. 3. Là il est entendu et on lui faire comprendre que c’est un jeune de l’UFDG qui l’a « dénoncé » comme du temps des complots de Sékou TOURE. Il est question de faire un lien étroit entre ce jeunes et l’attaque du domicile du Président le 19 Juillet 2011 ;

- Il lui est signifié aussi qu’il est l’un des financiers des manifestations de l’opposition ;

- Ce matin, il est envoyé au Tribunal de Première Instance de Dixinn pour ensuite être mis aux arrêts à la Sûreté de la Maison Centrale.

Les avocats demanderont une liberté provisoire, en vain et tout porte à croire que Alpha qui a ordonné tout n’étant pas là, personne n’ose prendre la responsabilité de relaxer un homme dont le dossier est complètement vide de sens et de fondement juridique.

Il a été établi que le jeune « Général » de l’UFDG qui est un jeune de l’UFDG dont le nom est BAH Souleymane qui avait été arrêté à Labé a nié toute dénonciation de sa part et les avocats ont mis la main sur ses déclarations et n’ont trouvé aucune trace faisant allusion à Bano SOW. Ils ont alors demandé la confrontation que les autorités n’ont pas accepté.

Cellou Dalein reviendra alors sur cette volonté affichée du pouvoir de vouloir déstabiliser l’UFDG par la menace et l’intimidation des cadres. Les exemples sont nombreux avec BAH Oury et Fodé Oussou, Yari Briki et suivants qui sont menacés dont le premier pour sa vie, le second pour des poursuites fantaisistes de la part de la Direction de la CNSS et la troisième, toujours par Malick SANKON. Cette volonté va aussi par des méthodes de corruption en argent et des promesses de poste au gouvernement.

Cellou Dalein dira alors que son propos qui dit que Alpha est Stalinien ne fait que se confirmer au fil des actes du Président de la République.

Il dira que l’espoir était grand après l’arrivée de alpha à la suite des présidentielle. Mais hélas depuis l’assassinat de Zakariaou DIALLO, le doute s’est installé et on connaît la suite.

Le complot permanent est maintenant le seul mode de gouvernement de Alpha CONDE. Si on est encore entrain de bâtir le fondement d’arrestation sur la tentative d’assassinat du Président du 19 Juillet, c’est que le doute est permis sur le fondement réel de cette « attaque ».  Cellou Dalein dira non et le militants aussi à cette nouvelle dictature qui point à nos portes. Alpha n’a pas de vison et son seul programme est l’UFDG. Voilà pourquoi il n’a que ce parti dans sa volonté de diviser et de déstabiliser.

A la suite de cette intervention, Cellou Dalein DIALLO donnera la parole aux leaders du Collectif-ADP pour exprimer leur sentiment. Les uns après les autres, les uns montreront l’incapacité et l’incompétence de Alpha et les autres sa volonté de nuire et que si aucune action n’est prise, il va aller encore plus loin dans son plan de liquidation des opposants.

A la suite de ces diverses interventions, Cellou Dalein dira merci encore aux uns et aux autres pour la présence et surtout demandera aux jeunes de se mobiliser davantage et de se tenir prêts à répondre présent le moment venu.

Le message est clair et les jeunes sont prêts.

Demain, il n’y aura pas d’Assemblée Générale mais une rencontre entre les membres du Collectif-ADP pour harmoniser les points de vue et à l’unanimité, il a été question de libérer Bano SOW sans condition dans les meilleurs délais sans quoi, il sera question de prendre toutes les responsabilités de ce qui adviendra.

L’organisation des actions futures est en marche.  

Mamadou Barry, attaché de presse UFDG-Online auprès de Cellou Dalein Diallo Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. www.ufdgonline.org +224 68-28-09-09

Conakry, le Vendredi 27 Janvier 2012

Exclusif

Bah Oury: Pourquoi Alpha CONDE ne souhaite pas la présence de militaires français

« Le désastre actuel commande que toutes les forces vives de la nation revoient leur attitude vis-à-vis d’un régime qui inexorablement conduit toute la nation au chaos. La lutte contre Ebola exige constance dans l’effort, une solide volonté politique, une gestion rigoureuse des ressources allouées pour servir exclusivement les populations sinistrées et un sens élevé de la responsabilité et de l’intérêt national », dit l’opposant forcé de vivre en exile, Bah Oury, dans une déclaration suivante.

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Documentaire sur la Guinee. Cliquez ce lien La Pauvre Guinee</a