• Les obsèques d’Aboubacar Sidiki Condé dit « La Théo »‏, prévues vendredi 29 août à Conakry

    Les obsèques d’Aboubacar Sidiki Condé dit « La Théo »‏, prévues vendredi 29 août à Conakry Les familles Condé, Konaté, Diallo, Diakité, Read More
  • Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été soutenu ? »

    Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été Read More
  • Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire

    Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire Dans le cadre de l’application de l’urgence sanitaire, le poste de contrôle Read More
  • Rapport de la situation épidemiologique

    Rapport de la situation épidemiologique Pour la journée du 22 août 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: -14 Read More
  • Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola

    Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola On note actuellement une nette augmentation à Macenta en Guinée Forestière.Une situation qui inquiète Read More
  • URGENCE SANITAIRE : DECLARATION

    URGENCE SANITAIRE : DECLARATIONNotre pays est confronté à une épidémie à virus Ebola depuis le début de cette année.Face à cette Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Des victimes du Camp  Boiro continuent à revendiquer sans gagner

(Audio disponible dans la suite de l'article)

En prélude de la commémoration des  pendus du 25 janvier 1971 en République de Guinée dont  Ousmane Baldert , Barry III (rival politique rallié, secrétaire d’Etat), Magassouba Moriba (ministre délégué), et Keita Kara Soufiana (commissaire de police), l’association des Victimes du Camp Boiro, à travers son Président, Dr Fodé Marega a animée une conférence de presse ce mardi, 24 janvier 2012 pour, dit-on, demander  la justice face à ce crime commis contre l’humanité qu’à organiser le régime de Sékou Touré sur sa population.

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2020.mp3{/play} 

Ainsi, pour commencer, le conférencier  Dr Fodé Marega, président de l’AVCB (association des victimes du camp boiro) a tout d’abord  rappelé que, cette initiation vise à interpeller les autorités à réparer la faute commise par l’ancien régime de Sékou Touré et lui même mais, également, inviter aux autorités actuelles à mettre fin en Guinée à toutes ses abus, qui sont contre le droit humain.C’est pourquoi, le slogan ‘’Plus  jamais çà’’, nous apprend Dr Fodé Marega, qui poursuit en disant que,  ‘’Notre association est dans ce combat depuis la prise du pouvoir par les militaires en 1984 jusqu’à nos jours, en passant par le régime de Dadis et de celui de Sékouba Konaté , qui  a fini d’ailleurs de  reconstruire ce Camp , qui avait  servi pour la torture des guinéens’’. Pour la commémoration du 25 janvier 2012, l’AVCB  interpelle les autorités en leurs disant que, le pont du 8 Novembre est extrêmement important. Dans la mesure où nombreux  de la Guinée se sont produites sur ce pont là. Donc, pour l’avcb il est important de laisser ce pont afin que,  chaque année des victimes viennent  se recueillir  sur ce pont mais également, permettre aux  touristes de visiter ce site.  Mais, jusqu’à présent,  il n’y a pas eu de réponse en faveur de cette doléance de l’avcb, a souligné Dr Fodé Marega .  Justement, c’est à ce niveau l’observateur guinéen estimera que, l’AVCB revendique sans rien gagner.

Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



Economie

Conakry : Installation du Conseil Supérieur de la Magistrature

Taxée souvent de justice du rabais ou de corrompue, la justice guinéenne pourrait, avec l’installation du conseil supérieur de la magistrature se faire de la place au soleil.
C’est devant une pléiade d’invités membres d’institutions nationales et internationales, de ministres, de diplomates.

Lire La Suite



Social

Telimelé : Ebola est là.

Pont TelimeleDepuis le 20 mai dernier, la  maladie tant redoutée et qu’on disait presque vaincue a fait son apparition dans la préfecture de Télimelé, particulièrement dans le village de Sogoroya, sous préfecture de Sarékaly.
Une femme venue de Conakry et en séjour dans la dite localité y aurait apporté  la maladie, suite à quoi trois personnes en décèderont dont la porteuse.
Interrogé sur la question, l’honorable Dian Bailo Diallo, député uninominal de Télimelé a tenu à rassurer les populations concernées et l’ensemble des ressortissants de la dite préfecture, des dispositions urgentes prises par le Ministre de la santé et ses partenaires traditionnels.

Lire La Suite

AudioNow