• Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été soutenu ? »

    Conakry : Encore un drame de l’immobilier : « Et si le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire avait été Read More
  • Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire

    Pamelap (Forécariah) : Installation du poste de contrôle sanitaire Dans le cadre de l’application de l’urgence sanitaire, le poste de contrôle Read More
  • Rapport de la situation épidemiologique

    Rapport de la situation épidemiologique Pour la journée du 22 août 2014, la situation épidémiologique se présente comme suit: -14 Read More
  • Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola

    Macenta : Recrudescence de la fièvre Ebola On note actuellement une nette augmentation à Macenta en Guinée Forestière.Une situation qui inquiète Read More
  • URGENCE SANITAIRE : DECLARATION

    URGENCE SANITAIRE : DECLARATIONNotre pays est confronté à une épidémie à virus Ebola depuis le début de cette année.Face à cette Read More
  • Remise officielle du matériel audio-visuel destiné à la mise en place de la radio parlementaire !

    Remise officielle du matériel audio-visuel destiné à la mise en place de la radio parlementaire ! Dans le cadre de la Read More
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Nul n’est  au-dessus de la  loi’’:Un avertissement du  chef d’Etat Major Général des armées.

 

 (Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2012.mp3{/play}

Dans un communiqué rendu public la semaine dernière, le chef d’Etat Major Général des armées a rappelé une fois de plus à l’ordre les militaires qui violent le code de la route ou qui se promènent munis de leurs armes et arborant la tenue de l’armée pendant les heures de travail.
Le dit communiqué est ainsi libellé ; «  le chef d’Etat Major des armées constate avec regret, la violation flagrante et constante du code de la route et du déplacement sans autorisation de certains hommes en uniforme pendant les heures de service, en dépit des disposition réitérées prises par les autorités militaires et les multiples efforts fournis par les services de police et de gendarmerie.
Le chef d’état major général des armées tient  à rappeler que nul n’est au-dessus de la loi, et qu’en conséquences, il est formellement interdit à tous les hommes en uniforme quelque soit leurs grades ou rang, de se promener en tenue avec ou sans arme, pendant les heures de service, de transgresser les principes et règles régissant la circulation routière, adopter des attitudes ou des comportements incompatibles avec le sens de l’honneur et tendant à ternir l’image de l’institution militaire.
Une unité mobile est mise sur pieds, elle est composée essentiellement de gendarmes, de policiers et de quelques militaires des armées de terre, air et mer.
Elle a pour mission d’effectuer une patrouille mixte diurne afin de rappeler à l’ordre, faire respecter les hommes en uniformes, les dispositions prises, et appréhender tous ceux en déplacement pendant les heures de services qui ne seront pas en permissions ou en mission
Tous les hommes en uniformes, quelque soit leur grade ou rang, de se promener en tenue ou avec sans arme pendant les heures de service, de transgresser les principes et règles régissant la circulation routière, d’adopter des attitudes ou comportements incompatibles avec le sens de l’honneur et tendant à ternir l’image de l’institution militaire
Le chef d’état major général des armées instruit aux chefs des Etats majors particuliers, terre, mer, air, gendarmerie nationale et le directeur général de la police de prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’application strictes des présentes instructions par leurs services compétents Conakry, le 12 janvier 2012 le chef d’Etat major général des armées, le général des armées  
Souleymane Kéléfa Diallo

Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



Economie

Conakry : Installation du Conseil Supérieur de la Magistrature

Taxée souvent de justice du rabais ou de corrompue, la justice guinéenne pourrait, avec l’installation du conseil supérieur de la magistrature se faire de la place au soleil.
C’est devant une pléiade d’invités membres d’institutions nationales et internationales, de ministres, de diplomates.

Lire La Suite



Social

Telimelé : Ebola est là.

Pont TelimeleDepuis le 20 mai dernier, la  maladie tant redoutée et qu’on disait presque vaincue a fait son apparition dans la préfecture de Télimelé, particulièrement dans le village de Sogoroya, sous préfecture de Sarékaly.
Une femme venue de Conakry et en séjour dans la dite localité y aurait apporté  la maladie, suite à quoi trois personnes en décèderont dont la porteuse.
Interrogé sur la question, l’honorable Dian Bailo Diallo, député uninominal de Télimelé a tenu à rassurer les populations concernées et l’ensemble des ressortissants de la dite préfecture, des dispositions urgentes prises par le Ministre de la santé et ses partenaires traditionnels.

Lire La Suite

AudioNow