• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Nzérékoré : amélioration de la qualité de vie des populations

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Nzérékoré : amélioration de la qualité de vie des populations

(Audio disponible dans la suite de l'article)

La coordination des jeunes fait la pression
Depuis quelques semaines, la coordination des jeunes de Nzérékoré ne cesse de faire pression sur les autorités régionales et préfectorales pour faire avancer de nombreux projets entamés ça et là et dont l’exécution est au point mort
Pour répondre à ces besoins d’une jeune de plus en plus nerveuse, une rencontre de concertation et d’explication vient d’avoir lieu à Nzérékoré, capitale de la guinée Forestière.

 

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2007.mp3{/play}

Cette rencontre qui s’est tenue sous la direction du gouverneur de région a regroupé des responsables régionaux, préfectoraux, communaux, les organisations de jeune et des femmes, les représentants des entreprises et sociétés minières évoluant dans la région
Il était inscrit à l’ordre du jour, des questions liées au bitumage des voiries urbaines, l’achèvement des travaux de construction du stade du 3 avril, la construction du centre universitaire de Bonola, la reconstruction du camp militaire Béhanzin et l’épineuse question de l’emploi des jeunes natifs dans les sociétés minières présentes sur le terrain, sans oublier les appuis nécessaires à l’endroit de la couche féminine
Au cours des débats, il est revenu en premier lieu, à hassansanoussy, préfet de Nzérékoré, de faire un tour d’horizon sur l’ensemble des actions entreprises, les problèmes liés à leur exécution, les causes des blocages on les raisons de l’arrêt des travaux en question
Le préfet a été conforté dans ses justifications par les représentants de la guinéenne de construction et de prestations (GUI.CO.PRES) et la société Zagope, toutes deux chargés du bitumage de la voirie urbaine et la construction des infrastructures
Après ces échanges d’explications, Emile Loua, président de la coordination des jeunes de Nzérékoré a apprécié la démarche des autorités, qu’il souhaite voir se répéter chaque fois que la nécessité se fera sentir pour une meilleure quiétude sociale dans la cité
Le maire a, au nom des 300000 citoyens de commune urbaine de N’zérékoré, dit sa satisfaction pour l’atmosphère de bonne compréhension qui a entouré la rencontre
Le représentant de la société valé, chargée de l’exploitation des mines de zogota a parlé des perspectives heureuses en matière de développement et d’emploi des jeunes que la présence de sa société peut générer dans la région
Après l’exposé du responsable du programme conjoint, toutes les parties présentes sont tombées d’accord sur la nécessité  de pérenniser ce genre de cadre de concertation périodique pour harmoniser les points de vue et  envisager des solutions durables et équitables au profit de tous.
A l’issu des nombreux débuts et au vu des différentes recommandations, Ismaël Traoré, gouverneur de la région de N’zérékoré a remercié tous  les participants pour les sacrifices consentis pour le succès de la rencontre. Une rencontre qui, selon lui s’inscrit en droite ligne des préoccupations du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, qui fait du développement des communautés à la base, une des priorités de son gouvernement

 

Mody Sory Diallo

Exclusif

Bah Oury: Pourquoi Alpha CONDE ne souhaite pas la présence de militaires français

« Le désastre actuel commande que toutes les forces vives de la nation revoient leur attitude vis-à-vis d’un régime qui inexorablement conduit toute la nation au chaos. La lutte contre Ebola exige constance dans l’effort, une solide volonté politique, une gestion rigoureuse des ressources allouées pour servir exclusivement les populations sinistrées et un sens élevé de la responsabilité et de l’intérêt national », dit l’opposant forcé de vivre en exile, Bah Oury, dans une déclaration suivante.

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA