• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Conakry : diplomatie :L’Angola accrédite son premier ambassadeur en guinée

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Conakry : diplomatie :L’Angola accrédite son premier ambassadeur en guinée

 (Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2006.mp3{/play}

Mieux vaut tard que jamais, pourrait-on dire, pour qui connait les sacrifices consentis par la république de guinée dans la lutte de libération en Afrique et plus particulièrement en Guinée Bissao, en Angola et au Congo Léopoldrille aujourd’hui de l’arrivée du premier ambassadeur d’Angola à Conakry ce lundi 9 janvier 2012 est une bonne nouvelle pour les deux pays.
Le diplomate angolais devrait présenter ses lettres de créances dans les prochains jours au chef de l’Etat guinéen.

Cette ouverture de cette chancellerie à Conakry matérialise la volonté de coopération entre les deux pays et particulièrement entre les présidents angolais Hosé Edouardo Santos et Alpha Condé qui a séjourné à Louanda il y a moins d’une année.
Egalement, en remontant un peu dans l’histoire, il faut rappeler que du sang des fils de guinée (des soldats) a été versé en Angola lors d la lutte de libération de ce pays du jour colonial Portugais sous bannière du mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) dirigé par Agostino Néto.
Il faut également ajouter dans ce registre que d’autres combattants pour la libération de l’Angola ont bénéficié de passeports guinée, qui leurs ont permis de faire le tour du monde à la recherche d’appui, c’est le cas d’un certain Holden Roberto.
Chaque chose ayant son temps, nous pensons que le moment est venu pour que guinéens et angolais se donnent la main pour le développement de leurs pays, avec l’espoir que cela se fera dans le respect mutuel et dans la préservation de la dignité des citoyens de chacun des deux Etats.

 


Mody Sory Diallo

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA