• Coopération Guinée-Union Europé enne : Bilan et perspectives

    Le 28 janvier dernier, le Chef de mission de l’Union Européenne a fait devant la Lire La Suite...
  • Comment faire en sorte qu’Ebola ne revienne plus ?

    Il y a juste un mois, le 29 décembre 2015, la République de Guinée était Lire La Suite...
  • Lettre de Bah Oury a l'UFDG

    Union des Forces Démocratiques de Guinée Toulouse le 16 janvier 2016 A l’attention de la Lire La Suite...
  • Pour Amadou Diouldé Diallo, Bah Oury est instrumentalisé par Alpha Condé pour brûler la maison commune

    Après deux jours de voyage, je viens juste d'arriver à Kigali, au Rwanda. C'est en Lire La Suite...
  • L'Equipe de Bah Oury à Amadou Djouldé DIALLO: Le ridicule ne tue pas !

    Quand il évoque des faits historiques, les évènements sont très rarement datés et les récits Lire La Suite...
  • Décret : La liste intégrale des membres du nouveau gouvernement

    Un nouveau gouvernement d’experts et de compétences pour soutenir la relance économique et la création Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Conakry : diplomatie :L’Angola accrédite son premier ambassadeur en guinée

 (Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art2006.mp3{/play}

Mieux vaut tard que jamais, pourrait-on dire, pour qui connait les sacrifices consentis par la république de guinée dans la lutte de libération en Afrique et plus particulièrement en Guinée Bissao, en Angola et au Congo Léopoldrille aujourd’hui de l’arrivée du premier ambassadeur d’Angola à Conakry ce lundi 9 janvier 2012 est une bonne nouvelle pour les deux pays.
Le diplomate angolais devrait présenter ses lettres de créances dans les prochains jours au chef de l’Etat guinéen.

Cette ouverture de cette chancellerie à Conakry matérialise la volonté de coopération entre les deux pays et particulièrement entre les présidents angolais Hosé Edouardo Santos et Alpha Condé qui a séjourné à Louanda il y a moins d’une année.
Egalement, en remontant un peu dans l’histoire, il faut rappeler que du sang des fils de guinée (des soldats) a été versé en Angola lors d la lutte de libération de ce pays du jour colonial Portugais sous bannière du mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) dirigé par Agostino Néto.
Il faut également ajouter dans ce registre que d’autres combattants pour la libération de l’Angola ont bénéficié de passeports guinée, qui leurs ont permis de faire le tour du monde à la recherche d’appui, c’est le cas d’un certain Holden Roberto.
Chaque chose ayant son temps, nous pensons que le moment est venu pour que guinéens et angolais se donnent la main pour le développement de leurs pays, avec l’espoir que cela se fera dans le respect mutuel et dans la préservation de la dignité des citoyens de chacun des deux Etats.

 


Mody Sory Diallo

Google Ads