•  “NON” à la  Servitude Involontaire  et  “OUI” à   L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles

    “NON” à la Servitude Involontaire et “OUI” à L'Education de nos Filles La journée internationale Lire La Suite...
  • La liberte de la Presse: Un combat permanent

    La liberte de la Presse: Un combat permanent

    {rokcomments}À l'heure où l'UNESCO, les Nations Unies, les associations professionnelles des médias, ainsi que le Lire La Suite...
  • Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    Le général Mamadou Korka Diallo n’est plus

    C’est le ministre de la défense en personne qui nous a annoncé que, notre ami Lire La Suite...
  • SAGA Bah Oury-UFDG

    SAGA Bah Oury-UFDG

    En quelques mots, voici les derniers échanges entre l’UFDG et Bah Oury. UFDG à Bah Lire La Suite...
  •  Chronique d'une victoire

     Chronique d'une victoire

    La journée internationale de la femme, officialisée en 1977 par les Nations Unies, est là Lire La Suite...
  • Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT)

    Communauté Guineenne D’Amerique – New York-New Jersey- Connecticut (GUICA NY-NJ-CT) Chères Guinéennes et Guinéens, Chers compatriotes, Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Union du Fouta : Dr Thierno Mombeya et ses collègues montent la barre plus haute

(Audio disponible dans la suite de l'article)

L'Union du Fouta fait un pas de géant en l'espace d'un temps record. Le budget annuel de  l'Union s'élève à 572 800 dollars. Un bâtiment de trois étages est mis à la disposition de la communauté de Foutah de New York, New Jersey et Connecticut. Voici l'une des  premières actions de ce bureau élu en moins d’un an.
Cette annonce a été faite lors d’une assemblée générale tenue ce  20 décembre 2011. Assemblée au cours de laquelle, le bureau exécutif  a fait l’exposé de son programme et  les toutes premières démarches entreprises depuis son installation le 18 septembre 2011 à New York.
Au nombre de ces acquis, il y a le projet d'achat d’un bâtiment de trois étages au service de la communauté. Ainsi, en un temps très court, trois cent vingt mille dollars Américain (320.000) ont été réunis pour se procurer de ce bâtiment qui se situe au cœur du quartier de Bronx.

Sur les raisons de l’achat de cet édifice, le patron de la communauté du Foutah a répondu :« c’est pour répondre aux besoins de ma communauté qui sont multiples et variés ». Avant d’ajouter que «  nous [le bureau exécutif] avons été élus pour répondre aux  besoins de notre  communauté ici et d’ailleurs. Nous avons des comptes à rendre, et c’est par les actions sur le terrain que nous devons être jugés et appréciés »
Sur les perspectives de l’année 2012, le bureau exécutif a présenté un budget de cinq cent soixante douze mille huit cents dollars américaina (572.800US). Ce budget sera destiné à l’installation et à l’équipement des locaux du siège de l’Union du Foutah. Le fonds est composé également d'un fonds de solidarité pour répondre aux besoins des personnes en détresse, d'un fonds de financement des projets de développement au Foutah, d'un fonds d’investissement et tant d’autres.

Les premières ressources pour alimenter le budget viendront des cotisations personnelles des membres (365 par an et par membre). Ce  qui a déjà  commencé à tomber dans les caisses de l’Union du Foutah.
D’après le trésorier général de l’organisation, la tendance est encourageante. Les membres s'acquittent de leur devoir. C’est pourquoi, estime-t-il, le bureau pense que tous les membres vont s'acquiter  au courant du premier trimestre de l’année 2012.

Au sortir de cette assemblée, quelques participants se sont confiés à nous. Mme Fatou Chinoise : « Je suis vraiment satisfaite. Ça fait longtemps que nous  participons à des réunions ou de rencontres d’associations ici. Mais, je puis vous dire que c’est du jamais vu dans l’histoire d’une association aux USA. Je suis contente de vivre et de prendre connaissance de ce qui nous a été présenté  par le Bureau de l’Union du Foutah. Je demande aux femmes et jeunes de payer les cotisations demandées pour soutenir le programme présenté ».  Quant à M. AKB, il a déclaré que : « dans l’ensemble, ça été un succès. L'acquisition de ce local est un grand progrès fait par un bureau installaté il y a seulement quelques mois. La présentation du travail est impeccable. Mon inquiétude est par rapport au recensement. La procédure me semble un peu difficile. Je demande aussi à l’Union du Foutah de s’activer pour réunir tous les fils de cette région. Il faut beaucoup investir dans le cadre de la réconciliation. Seulement, on déplore le manque de temps dans les débats, surtout le retard accusé  ».
De l'avis général qui se dégage, l’Union du Foutah est entrain de déployer toute l'énergie nécessaire pour faire la différence sur le terrain de la pratique et non de la rhétorique.

Saliou Bah

Lejourguinee

Google Ads