• Coopération Guinée-Union Europé enne : Bilan et perspectives

    Le 28 janvier dernier, le Chef de mission de l’Union Européenne a fait devant la Lire La Suite...
  • Comment faire en sorte qu’Ebola ne revienne plus ?

    Il y a juste un mois, le 29 décembre 2015, la République de Guinée était Lire La Suite...
  • Lettre de Bah Oury a l'UFDG

    Union des Forces Démocratiques de Guinée Toulouse le 16 janvier 2016 A l’attention de la Lire La Suite...
  • Pour Amadou Diouldé Diallo, Bah Oury est instrumentalisé par Alpha Condé pour brûler la maison commune

    Après deux jours de voyage, je viens juste d'arriver à Kigali, au Rwanda. C'est en Lire La Suite...
  • L'Equipe de Bah Oury à Amadou Djouldé DIALLO: Le ridicule ne tue pas !

    Quand il évoque des faits historiques, les évènements sont très rarement datés et les récits Lire La Suite...
  • Décret : La liste intégrale des membres du nouveau gouvernement

    Un nouveau gouvernement d’experts et de compétences pour soutenir la relance économique et la création Lire La Suite...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Share this post
FaceBook  Twitter     

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Campagne Agricole 2010-2011

 

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art1994.mp3{/play}

La Chambre nationale d’agriculture en tournée en Moyenne Guinée :

La Chambre nationale d’agriculture qui était en tournée de contrôle de l’utilisation des intrants agricoles vient de quitter la Moyenne Guinée.
Ces intrants qui avaient été importés et vendus aux agriculteurs par le gouvernement ont été d’une grande utilité pour le monde paysan.
Ainsi à labé, la mission a constaté que les 327 tonnes d’engrais ont été entièrement vendus, d’ailleurs cette quantité a été jugée même insuffisante, il en de même des semences. Quant aux herbicides ce sont 1907 litres qui sont en stock sur 2482 litres reçus. La situation est la même à Mali où 2000 litre d’herbicides sont en magasin à cause du retard enregistré dans le transport de ce produit ; 86 tonnes d’engrais dont 5 tonnes mouillées au cours du transport sont stockée.

Eu égard au mauvais état des routes inter sous-préfectorales les agriculteurs ont sollicité beaucoup plus d’efforts dans le désenclavement des zones de production.
 S’agissant des dépenses effectuées par les antennes préfectorales de la chambre d’agriculteur, Mali a perçu, en dehors des avances de la chambre régionale 43 743 500 francs guinéens et la préfecture a versé à la Banque plus de 210 millions de francs guinéens.

 La préfecture de Labé a à son compte plus de 717 millions ; et compte tenu de son statut de ville commerciale, les dépenses ont été plus importantes. Le montant utilisé et remboursé par la mission s’élevait à 85 145 000 francs guinéenne.

En conclusion, le monde paysan de la Moyenne Guinée se dit heureux d’avoir bénéficié de ces intrants qui ont sensiblement augmenté leurs rendements en matière de production de riz, de maïs et de pomme de terre, dans l’espoir d’en obtenir davantage dans l’avenir et à temps.

 A. Baldé

Google Ads