• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Campagne Agricole 2010-2011

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Campagne Agricole 2010-2011

 

(Pour Ecouter, appuyer ci-dessous)

{play}media/mp3/art1994.mp3{/play}

La Chambre nationale d’agriculture en tournée en Moyenne Guinée :

La Chambre nationale d’agriculture qui était en tournée de contrôle de l’utilisation des intrants agricoles vient de quitter la Moyenne Guinée.
Ces intrants qui avaient été importés et vendus aux agriculteurs par le gouvernement ont été d’une grande utilité pour le monde paysan.
Ainsi à labé, la mission a constaté que les 327 tonnes d’engrais ont été entièrement vendus, d’ailleurs cette quantité a été jugée même insuffisante, il en de même des semences. Quant aux herbicides ce sont 1907 litres qui sont en stock sur 2482 litres reçus. La situation est la même à Mali où 2000 litre d’herbicides sont en magasin à cause du retard enregistré dans le transport de ce produit ; 86 tonnes d’engrais dont 5 tonnes mouillées au cours du transport sont stockée.

Eu égard au mauvais état des routes inter sous-préfectorales les agriculteurs ont sollicité beaucoup plus d’efforts dans le désenclavement des zones de production.
 S’agissant des dépenses effectuées par les antennes préfectorales de la chambre d’agriculteur, Mali a perçu, en dehors des avances de la chambre régionale 43 743 500 francs guinéens et la préfecture a versé à la Banque plus de 210 millions de francs guinéens.

 La préfecture de Labé a à son compte plus de 717 millions ; et compte tenu de son statut de ville commerciale, les dépenses ont été plus importantes. Le montant utilisé et remboursé par la mission s’élevait à 85 145 000 francs guinéenne.

En conclusion, le monde paysan de la Moyenne Guinée se dit heureux d’avoir bénéficié de ces intrants qui ont sensiblement augmenté leurs rendements en matière de production de riz, de maïs et de pomme de terre, dans l’espoir d’en obtenir davantage dans l’avenir et à temps.

 A. Baldé

Exclusif

CONGuinée: Les grands défis d'une diplomatie nouvelle

Saikou DialloLe respect des principes fondamentaux, le développement et la promotion de la culture doivent constituer les trois piliers de la nouvelle politique étrangère guinéenne. Dans cette optique, la Guinée ne doit pas, dans le cadre de ses relations diplomatiques et de coopération externe, s’écarter des principes qui fondent l’existence d’un État libre et souverain.
Dans la lignée de l’axe traditionnel d’une politique étrangère, la politique étrangère guinéenne doit mettre l’accent sur :
 a) le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays ;
 b) la paix, la stabilité, le règlement pacifique des différends ;

Lire La Suite



AudioNow

Telimele

Bruxelles : les intellectuels, opérateurs économiques et ressortissants de Télimélé se mobilisent.

À Télimélé, " sur 100 enfants, 40 n’ont pas encore la chance d’aller à l’école. 25 pour cent des écoles sont d’initiatives communautaires et dans certaines sous-préfectures, elles représentent environ 50 pour cent des établissements publics  comme à Koba, Kollet, Missirah", rapportent les experts…

Le forum international pour le développement de Téliméle a réuni durant trois jours à Bruxelles de nombreux ressortissants de cette préfecture située à cheval entre la moyenne et la Basse Guinée.

Lire La Suite



Special

CONAKRY : Calvaire des Usagers de la route

La capitale guinéenne, qui a été fortement secouée cette semaine qui finit par de multiples mouvements de jeunes de nombreux quartiers réclamant du courant électrique a vu de nombreux citoyens se terrer chez eux. Les uns excédés par les violences de ces manifestants qui n’hésitent pas à casser des voitures ou procéder à des brigandages, d’autres ne supportant plus les interminables embouteillages.

Lire La Suite



Google Ads

President Obama

Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA. Cliquez ce lien Le President OBAMA s'adresse aux Africains contre EBOLA